Résultat de votre recherche

Immobilier, l’impact du chômage

Posté par Coordination sur 17/08/2015
| 0

Le Figaro revient sur l’immobilier Français qui décroche et la situation prévue pour 2016 et 2017. Explications.

En France, si le marché immobilier devrait rebondir grâce à la reprise économique et des taux bas, les prix, contrairement devraient accuser une baisse de l’ordre de 3% en 2015. Ce décrochage français qui perdure depuis 2013 est notamment lié à la montée constante du chômage. «Au premier trimestre, l’emploi a reculé une nouvelle fois et il y a peu de signes d’une inversion de tendance imminente», note S&P.
Une stabilisation en 2016 et une hausse en 2017
Pour que les prix repartent à la hausse dans l’Hexagone, deux éléments devront impérativement être liés: la baisse du chômage et une croissance du PIB stable. «Hors un choc externe, la reprise actuelle en France va gagner un peu d’ampleur dans les prochaines années, avec une croissance du PIB atteignant 1,6% en 2016 et 1,5% en 2017», estime S&P. Le taux de chômage pourrait quant à lui diminuer légèrement à 10,4% en 2016 et 10,2% en 2017, contre 10,5% cette année, toujours selon l’étude S&P.

Tenter à partir de la fin de l’année 2015. Les taux immobiliers suivront. Ce qui aurait in fine un effet positif sur les prix. De plus, la croissance de la demande, due à l’évolution démographique, et la chute des mises en chantier devraient limiter la baisse des prix. Ainsi S&P table sur une stabilisation en 2016, puis une reprise de la hausse des prix de la pierre française en 2017 (+3%).

Lien article
Crédit photo : Le Figaro

Comparer les annonces